Laure Nathan

directrice artistique

D’origine française, elle quitte sa formation à la Sorbonne en économie internationale, avec sa licence en poche pour faire du théâtre. Elle part à Lausanne pour suivre la formation professionnelle de l’École de théâtre des Teintureries. À sa sortie en 2009, son désir de création et d’indépendance, l’amène à fonder avec Cyril Ansermet la Compagnie des Mots Voyageurs. Ils créent leur deux premiers spectacles : Robinet & vieilles armoires », suivit du « Chat qui parlait malgré lui ».

En parallèle, elle est l’assistante à la mise en scène de Pip Simmons pour la création du « Songe d’une Nuit d’été », joué dans la Tour Vagabonde. Cette rencontre sera déterminante pour son approche du théâtre et son regard sur la mise en scène. Elle développe cette facette en accompagnant, plus tard, Julie Nathan pour la création d’Un Monde Où Vivre, d’après Van Gogh, le Suicidé de la Société, d’A. Artaud, joué à Bruxelles en 2017. En tant que comédienne, son chemin l’amène à jouer des rôles très diverses. Toujours avec la Tour Vagabonde, elle joue dans Comme Il Vous Plaira et dans Bladibladibla (dirigée respectivement par B. Belleudy et Stephane Peyran), lors d’un évènement à Paris au Centre International des Arts. Elle jouera aussi pour Stephane Auvray-Norroy, Marcial du Fonzo Bo, Sebastien Rabbé, Antonia Hayward, entre autre et récemment pour Flavia Lorenzi lors de la création d’Antigone à « Un Festival à Villereal » pour interpréter le rôle de Créon.

 

Actuellement, elle fait parti du collectif Curry Vavart, associant des artistes pluridisciplinaire. Elle y développe son activité théâtrale et aussi son travail photographique, commencé il y a quelques années, avec le Laboratoire Carré Rouge.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now